Legend of the Final Fantasy VII

Ici vous pourrez entrer dans la peau d'un personnage de la serie des FF et faire plusieurs Histoire !
 
AccueilGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}

Aller en bas 
AuteurMessage
Kinu Husuki

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/05/2009

Statistique du personnage
Objet possèdé:

MessageSujet: Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}   Jeu 18 Mar - 14:37

Je mettais enfuis dans un endroit où je pourrais croire que très peu de personnes viennent vivre ici. Oui, il était si tranquille ! Si beau ! On aurait dit un cadeau qui m'y était déstinée. Ici, les autres auraient pu me chercher pendant longtemps. Et à présent, je suis méconaissable, j'ai totalement changée. J'ai même décidée que pour ne pas me faire retrouver par les autres, l'apparence d'un garçon était beaucoup mieux. Surtout que sur la route, j'avais croisée un Soldat de la Shinra qui m'a coupée les cheveux alors que je tentais d'esquiver un de ses coups. Heureusement, malgrés sa puissance, j'ai réussis à le tuer. Même si ce n'étais pas ça que je cherchais, c'étais pour mon bien, sinon, j'aurais pu y rester ici ! A présent, je me suis même renommée et j'ai changée de caractère. Et comme je le disais: je suis totalement méconaissable dans cette nouvelle vie. Arrivée dans cet endroit magnifique, j'allai m'installer prêt de l'eau. Cet endroit était si pur. Je posais l'Executrice à côté de moi et je regardais mon reflet dans l'eau. L'heure de me trouver un nouveau nom était venu. Je réfléchissais un moment et j'en trouvis un: Phénixis Vi Thunderum. Un nom assez royal mais qui pourrait être assez intérressant pour créer une nouvelle histoire, une nouvelle vie. Surtout que ma voix était plus grave car j'avais grandis, bref sous mes airs de fille, je pouvais facilement me déguiser en garçon. Je pris mon épée et commença à la regarder. Cette épée ne m'était pas destinée, je ne pensais qu'à voyager, trouver la paix au lieu de me battre au côté de mes amis dont j'avais quitté depuis longtemps. J'allais devenir sûrement comme Nothingness, le grand guerrier qui avait le défaut de vouloir garder cette épée pour lui seul. Moi aussi je voulais garder l'épée pour moi même, à mon avis, tout ceux qui l'avait détennu avant moi l'aurait désiré à la garder jusqu'à leur fin de leurs jours. Mais, ils étaient respectueux, et ils voulaient garder cet alignement de génération de grand guerrier et guerrière. Dommage, je n'étais pas la bonne personne. Mais ce qui est fait est fait. On ne peut changer le passé, et je peux encore rattraper l'erreur de Akitoki Lodd en devenant un vrai guerrier. Mais, je n'entend plus la voix dans mes pensées juste quand je suis ici. Je ne peux pas devenir un guerrier si je reste au même endroit ou si j'ai une voix qui me manipule, à moins de devenir très très puissant. Le mot: Kinu Husuki avait déjà désertée ma tête depuis un petit bout de temps et le mot 666 encore plus longtemps que mon autre nom ! Je commençais à chantonner dans cet endroit aussi magnifique mais avec un silence qui pourrait être assez inquiétant. Mais je gardais mon visage nouveau visage: un Visage aussi froid que la glace mais se cachant derrière ce visage, de la pure timidité. Je continuais à regarder mon épée le tendant presque vers le ciel. Une envie d'en avoir une autre tout aussi légendaire me pris. Mais ce n'étais pas le moment. Partir sans savoir se que je pouvais voir en dehors de cet endroit magnifique, c'était comme si je quittais ma maison ! Ainsi, je sentis la magie de mon épée m'envahir comme si c'étais pour me prévenir d'un danger. Tout de suite, Je me suis mise à invoquer Shiva...



Elle n'avait pas vraiment la même forme que d'habitude, je dirais même... Pas du tout ! Je regardais impressionnée par ce qui venait de se passer. Comment l'épée pouvait-elle me donner une magie aussi forte que celle là ? En même temps, elle s'appelait l'Exécutrice, elle ne pas son nom pour rien ! Elle était fait pour exécuter: tuer. Et donc me donner un pouvoir beaucoup plus puissant que je ne le pense ! Je devais alors me contrôler ainsi mes pouvoirs ? Mais, mes mains me torturais presque que j'avais envie d'invoquer une Comète... Non ! Pas cela ! Mon but n'étais pas de détruire le monde ! Au dessus de ma tête, j'entendis un bruit d'hélicoptère... La Shinra ? Et Mince ! Je pense que c'est bien les seuls qui connaissent qui ce cache sous cette drôle d'identitée de garçon mystérieux ayant une épée contenant une magie puissante et qui est destiné qu'aux guerriers. Je fis un petit soupir lorsque j'entendis derrière moi des mitraillettes se charger prête à tirer.

- Que c'est pitoyable... Qui pourrait m'envoyer des pantins aussi minable que la Shinra ?

Ainsi, Shiva utilisa sa magie contre les Soldats et je n'eus même pas à bouger le petit doigt pour qu'ils meurent tous... Je me relevais alors et une personne au loin s'aprocha tout doucement. Elle était vraiment bizarre et on ne pouvait pas l'apercevoir car il ou elle était caché sous une capuche. Mais je compris bien vite que c'était une fille lorsque j'entendis sa voix. Elle semblait inquiète et me dit dans la peur que je devais me débarrasser de cette épée. Je refusais totalement d'abandonner l'Exécutrice, ah ça non ! C'était ma seule arme ! Mais elle insista en disant des menaces comme quoi, elle me maudirait si je n'abandonnais pas cette épée étant souillé juste parce qu'elle devait être gardée par un vrai guerrier. Ma haine me prit et de l'Exécutrice, je donnai un violent coup sur la pauvre innocente qui vola et se cogna jusqu'à un arbre pour s'éteindre. Mais qu'est ce que je venais de faire !?! Cela était totalement inhumain: Tuer des innocents. Je fixais un moment le corps avant de revenir auprès de Shiva. Elle seule pouvait me tenir compagnie sans que je ne lui fasse mal, même si ce n'était qu'une de mes invocations. Mon histoire devait en finir sûrement ici. J'étais allée trop loin. Il me suffisait plus que de sauter dans le lac et de me noyer et c'était finis ! Mais non. Je ne le fis pas. Ainsi, Shiva disparu. Je regardais aux alentours et je commençais à marcher pour me rafraîchir les idées lorsque je sentis une autre préscence... Je serrais mon épée, prête à me défendre si il le fallait, je devais être sur mes gardes n'importe quand maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noami Crine

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/06/2009

Statistique du personnage
Objet possèdé:

MessageSujet: Re: Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}   Mar 13 Avr - 12:30

Kadaj arriva dans la Citée des Anciens. Oui, on disait souvent que cet endroit était tellement magnifique. Mais, malheureusement pour certain, on ne devait pas s'aventurer risquant d'y perdre la vie. Kadaj était un adolescent violent et il n'hésiterait pas à s'en prendre à n'importe qui pour si peu. Vagabondant dans la forêt, il s'arrêta net lorsqu'il vit une personne tenant une magnifique épée. Cette personne là ne le remarqua pas, heureusement. Il n'était tout de même pas d'humeur à se battre aujourd'hui. Quel drôle de jeune homme pouvait bien faire ici ? Alors qu'il s'amusait à invoquer une créature, un bruit d'hélicoptère se fit entendre au dessus de leur tête. Kadaj alla se cacher sur un grand arbre, au risque de voir des soldats de la Shinra se balader dans toute la Citée. Comme le pensait Kadaj, des soldats s'urgirent de partout, mais la créature qui accompagnait le jeune homme les tua tous. Quel frimeur ! Après l'entrée de la compagnie Shinra en scène, se fut une jeune fille.



Elle était vraiment bizarre, mais elle disait au jeune homme que l'épée devait appartenir à quelqu'un d'autre, intéressant... Ce dernier, vraiment menaçant la tua d'un coup sec. C'était vraiment le moment de sortir de sa cachette et de l'embêter. L'homme qui était sous le choc se mit tout d'un coup à marcher, somnolent. Kadaj descendit de l'arbre, avec un sourire en coin et s'approcha tout doucement derrière l'homme avant de lui dire...

- Vraiment héroïque le geste que tu viens de faire: tuer une pauvre jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinu Husuki

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/05/2009

Statistique du personnage
Objet possèdé:

MessageSujet: Re: Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}   Mer 28 Avr - 7:49

Une voix derrière moi se fit entendre. Moi, je la connaissais assez bien cette personne là: Kadaj. Celui là, il était si simple de le battre. C'est d'ailleurs se que je comptais faire si il allait me chercher encore une fois de trop ! Bon. Je ne voulais pas me battre. D'ailleurs, c'était pour cela que je mettais exilée. Ce dernier avait dit:

- Vraiment héroïque le geste que tu viens de faire: tuer une pauvre jeune fille.
- Ceci ne sont pas du tout tes affaires... Espèce d'ignorant. dis-je un peu plus doucement.

Sur ces mots, je pointais de l'Exécutrice, Kadaj qui était en face de moi. Je n'avais aucunement envie de me battre, mais pourquoi pas après tout ? Je restais sur mes gardes. A Présent que mes pouvoirs était beaucoup plus fort que ce pantin, je ne risquais absolument rien, mais on ne sait jamais. Mon regard était noir et mes mains me suppliaient presque de le frapper mais je ne bougeais pas. Ainsi, je lui demandais pour jouer le rôle de l'inconnu venant d'un autre monde...

- Pourrais-je savoir à qui j'ai affaire ?

Mon ton n'était pas amical, loin de là ! Tout d'un coup, je me suis mise à baisser les yeux au sol avant de les relever, je commençais tout de même à réfléchir un peu à mes actes. Car je commençais à devenir agressif, et pour rien en plus de cela ! Mais je savais pourquoi je devenais ainsi. Tout ça n'était à cause de l'épée qui me donnait de la force donc je me sentais plus sûr de moi mais surtout plus cruel. Ainsi, avant même qu'il est pût se présenter, je lui dis...

- Hum... Ta tête me dit quand même quelque chose... Ne serait-se pas cet imbécile de Kadaj ? A La recherche de sa mère alors qu'elle a déjà disparu depuis longtemps ? C'est bien Kadaj, hein ? Ce bon vieux pantin ?

Je fis un petit sourire en coin, en rigolant et en croisant les bras. Si j'avais dis cela, c'étais pour qu'il se pose des questions mais surtout pour qu'il s'énerve, en bref, je voulais le titiller en le provoquant de la sorte. Vu sa tête, j'avais l'impression que ça lui a fait un gros choc. Kadaj sortis sa Souba. Enfin ! Il s'était décidé à se battre ? Je l'espère car vu sa tête, ça ma vraiment envie de me battre moi aussi. Je fis alors un petit rire moqueur avant de serrer énormément mon épée et de lui dire...

- Tu veux vraiment savoir qui je suis ? Et bien, si le combat te tente alors je suis prête pour. Mais si tu veux jouer au lâche, ceci n'est pas la peine: ce sera un combat à mort. Suis-je bien claire ? Bien... Enfin, prépare toi à savoir qui je suis... Je suis Kinu Husuki.

Ainsi, je fonçais tout allure sur lui, le combat venait de commencer...
[Theme du Combat]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noami Crine

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/06/2009

Statistique du personnage
Objet possèdé:

MessageSujet: Re: Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}   Ven 30 Avr - 13:38

Le jeune homme lui avait dit que ce n'était pas c'est affaire. Mais Kadaj s'en fichait royalement, il avait tellement envie de le titiller... Ainsi, il pointa son arme vers lui et demanda qui il était. Kadaj fit un petit rire sadique. Cette personne n'allait pas sortir d'ici aussi facilement qu'il le croyait. Il voulait alors lui répondre tout en l'embêtant, mais l'inconnu le coupa tout en l'imitant: il voulait le provoquer. Et bien sûr, ça marcha. Kadaj afficha un air mauvais tout en sortant son arme. Le garçon continua alors à raconter sa vie... Ou plutôt l'adolescente. Car ce n'était que cette petite peste de Kinu. En plus, elle osait l'embêter jusqu'à lui donner plein de surnom. Il lui dit alors...

- Je ne compte pas m'enfuir !

Elle fonça alors vers lui et ainsi, il bloqua l'attaque avant de la repousser en arrière et de courir vers elle pour lui porter un coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kinu Husuki

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/05/2009

Statistique du personnage
Objet possèdé:

MessageSujet: Re: Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}   Sam 1 Mai - 4:08

Kadaj voulait vraiment se battre ? Alors que je fonçais vers lui, il me bloqua l'attaque et me repoussa en arrière. Il coura vers moi et alors que je voulais bloquer la sienne, je fus assez déconcentré et je reçus la Souba de plein fouet dans mon torse. Ainsi, il la sortie en coupant ma hanche. Une souffrance atroce me venue et je tombais sur mes genoux. Toute cette douleur me parcouru de haut en bas. Je regardais Kadaj qui avait un sourire triompheur. Je voulais arrêter le combat, ou m'enfuir, mais je ne pouvais faire ni l'un ni l'autre. Kadaj me pointait toujours de son arme prêt à m'achever, mais je ne pouvais pas le laisser faire. Je me relevais alors tout doucement et je fis virevolter l'Executrice un moment avant qu'une lueur rougeâtre apparut autour de cette dernière. Kadaj qui était préoccupé par cette magie ne regardais plus aucun autre geste, donc j'en profitais pour lui donner un coup. De mon épée, j'arrêtais de la faire virevolter et je la plantait dans la hanche que j'écorchais en la ressortant. Maintenant, à son tour de souffrir ! Mon épée se transforma à un grand katana aussi long que fin, on pouvait bien alors se douter qu'elle ressemblait fort à la Masamune de Sephiroth. Ainsi, je me changeais à mon tour. Il n'allait pas s'en tirer si facilement. J'avais réussis à le piégier...

Spoiler:
 

Je fis un tour sur moi même, ce qui détruit les arbres les plus prêt de nous. Ainsi, je battais des ailes, prête à m'envoler en regardant Kadaj d'un regard froid. Puis je volai, très haut et redescendu en piquet pointant mon arme au dessus du corps de Kadaj et d'un coup sec je plantais la "Masamune" en plein coeur de Kadaj. J'entendis alors un sanglot et je vu des larmes couler le long de ses joues. A vrai dire, moi aussi une larme s'était perlée. Je n'aimais du tout ce que je venais de faire, j'avais l'impression d'avoir agit comme une personne vraiment méchante. Ainsi, d'un coup sec, je retirais la Masamune pour laisser le corps tomber au sol, mais je le rattrapais avant de le poser. Il était assez amoché comme ça. Kadaj tourna son regard vers moi avant de regarder le ciel et de fermer les yeux... {Musique de La Fin}

- Utilise ton arme ! Le... Combat... N'est... Pas... Terminée... Me dit-il.
- Repose-toi... Tu t'es déjà assez battu comme ça. Je ne peux plus t'attaquer vu ton état. Lui répondis-je.

Ainsi, il réouvrit les yeux, coulant de larme. Il posa sa main sur sa pointrine d'un geste faible et lent. Kadaj commençais peu à peu à disparaître jusqu'à que les lucioles partent au ciel. Je poussa alors un petit grognement de douleur avant de m'effondrer au sol. tout en reprenant ma forme normal. Ma blessure dans mon torse était si béant que l'on y voyait les os dépasser. Un simple être humain aurait déjà été mort. Je me sentais déjà presque partir, mais je ne pouvais pas, je ne devais pas ! Ainsi, je me relevais ne voulant pas abandonner ainsi. Je me dirigeais vers le pied d'un tronc d'arbre que j'avais coupé auparavant et planta l'Exécutrice dans le tronc avant de baisser la tête d'un air triste et de dire...

- La jeune fille avait peut être raison. Cette épée ne m'ais pas destinée. Je sens que le futur sera beaucoup plus rude que le passé. Il y a beaucoup de mauvais présage et je ne sais comment je vais survivre sans cette épée qui m'a aidée, mais elle est pour les héros et non les malfaisants...

Je fis volte-face et j'étais prête à partir lorsqu'un craquement se fit entendre. Je me retournais et l'Exécutrice avait disparu pour laisser place à une nouvelle épée planté dans le bois...

Spoiler:
 

Sur la lame, en toute petite lettre était inscrit:
"Phénixis Vi Thunderum". C'était mon nouveau prénom ! Je n'hésitais pas alors de la retirer d'un geste royal l'épée qui était plantée. Je sentais dans cette arme une magie aussi puissante que l'épée précédente. J'étais vraiment heureuse. Cette arme m'était destiné à moi et à moi seule. Elle ne devais pas suivre une chaîne pour les héros, les vrai héros. Mes doigts me titillaient, j'avais une grande envie d'invoquer quelque chose et c'est ce que j'ai fait... Mais je me sentis tout d'un coup très mal en lâchant mon arme. Mon invoquation n'était pas une créature comme je le pensais, mais elle avait l'apparence d'une jeune fille.

- Qui es-tu ? Lui demandais-je gênée
- Mon nom est Serena. Où suis-je ? Et pourquoi suis-je ici ?

Spoiler:
 

Cette Fille ressemblait énormément à celle que j'avais tuée. Mais apparement, ce n'était pas elle. Ainsi, je la pris par la main et repris...

- Tu es sur Gaïa. Un monde où il ne vaudrait mieux pas être en ce moment car des calamités y résident encore, prêt à tout pour détruire la planète. Apparement, tu n'es pas une invocation, et cette épée ne peu pas en créer... Enfin... Je m'appelle Phénixis Vi Thunderum. Je compte bientôt habiter ici, pour y construire un château. Voulez vous loger avec moi ?

-Phé...Phénixis ? Mais tu es la personne qui a ruiné notre monde ! C'est toi la calamité ! Et en plus, tu ose dire que Je viens d'un autre endroit alors que je connais parfaitement Gaïa puisque j'habite sur cette planète ! Mais pourquoi voudrais-tu m'aider, toi qui nous a enduré tout ces malheurs !?

Elle avait alors sortis son épée. Je reculais de quelque pas. Elle pouvait facilement me battre vu mon état. Mais elle ne bougeait pas d'un pouce et tremblotait comme une feuille. Je la trouvait assez désespérante. Ainsi, je lui criais...

- Allez ! Tue- moi ! Qu'est ce que t'attends !? Tu vas sauver ton monde comme ça... C'est pas ce que tu veux !?!
- Si ! Me dit-elle. Mais tuer, c'est mal, et je ne tue que pendant les moments de guerres, les moments ou sacrifier des vies est bon. Mais, pour l'instant, même si tu es le prince que j'espère, je suis un peu perdu et... Je ne suis pas sûr de mes actes. En plus de cela, ton château devrait être construit depuis des années ! Serais-je... Serais-je revenu dans le passé ?
- Possible... Lui répondais-je. Mais ça peut aussi être un rêve. Car, je ne serais jamais une grande personne... Si tu veux, suis-moi. On part d'ici, ça sera beaucoup plus prudent...
- O.K. !

{~> Inconnu}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Combat aussi loin qu'il n'est proche {Libre}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Legend of the Final Fantasy VII :: Hors RPG :: Corbeille-
Sauter vers: